Les métiers et les formations en art moderne en France

Certaines personnes se demandent si l’art moderne est vraiment mort. Quoi qu’il en soit, l’existence de différentes écoles supérieures d’art et de culture témoigne du contraire. L’art moderne a fait son apparition dans les années 1870. Grâce à l’intervention des artistes les plus talentueux (peintres, sculpteurs, illustrateurs, photographes, etc.), il a traversé l’histoire et continue de faire parler de lui. Aujourd’hui, les établissements d’enseignement supérieur artistique et culturel sont de plus en plus nombreux à proposer des formations en art moderne.

Art moderne : quelles sont les formations accessibles ?

Les jeunes Français sont toujours nombreux à vouloir se spécialiser en art moderne. Il est vrai que les métiers de ce domaine sont peu connus, mais certains d’entre eux rapportent beaucoup d’argent. Bien évidemment, tout dépend des talents de l’artiste et de sa façon de voir les choses. S’il veut apprendre l’art moderne pour se construire un avenir professionnel épanouissant, il devra s’inscrire dans une école supérieure d’art et de culture. Il pourra ainsi apprendre toutes les techniques (dessins, peintures, sculptures, photographie, etc.) qu’il doit maitriser pour atteindre son objectif. L’IESA art & culture ou l’école internationale des métiers de la culture et du marché de l’art est un exemple concret. Cet établissement d’enseignement supérieur artiste et culturel propose en effet des formations professionnelles permettant aux apprentis artistes de décrocher un Master en Art moderne (Bac+5). Ce cursus dure deux ans et le diplôme obtenu est reconnu par l’État.

Formations en art moderne : pourquoi faire ?

En clair, une formation en Art moderne est bénéfique pour les étudiants, car cela leur permettra de découvrir l’histoire de l’art ancien et de l’art moderne. Ils pourront ainsi s’inspirer des peintures, sculptures, dessins, photographies réalisés par les pionniers de l’art moderne dans l’objectif de créer leurs propres œuvres artistiques. En outre, la plupart des grandes écoles à l’instar de l’IESA donnent la possibilité de suivre des cours d’apprentissage de marketing, de communication et de commercialisation en matière d’œuvres artistiques. En tout cas, c’est un atout supplémentaire pour les jeunes artistes. En effet, après l’obtention de leurs diplômes, les jeunes artistes pourront gérer une galerie d’art ou une collection. Ils pourront également organiser des expositions ou des ventes aux enchères seules ou en travaillant avec une équipe.

Quels sont les débouchés en art moderne ?

Comme déjà mentionnées dans le paragraphe précédent, les formations professionnelles en art moderne sont indispensables pour espérer faire carrière dans ce domaine. Selon l’histoire, l’artiste Ossip Zadkine s’est inscrit à l’École des Beaux-Arts à Paris en 1909 (à l’âge de 19 ans) avant de devenir le sculpteur le plus célèbre de son époque. Il faut donc suivre l’exemple de ce grand talent du XIXe siècle afin de se faire un nom dans le monde de l’art moderne. Il est intéressant de savoir que les débouchés en art moderne sont nombreux en France. Concrètement, les titulaires d’un bac+5 en Art moderne peuvent accéder facilement au métier de galeriste ou de courtier en œuvre d’art. Les jeunes diplômés ont également la possibilité d’exercer le poste de responsable des collections ou de commissaire d’exposition ou un régisseur d’œuvres d’art. Une chose est sûre, c’est qu’il s’agit d’une activité particulièrement lucrative et les plus expérimentés sont les plus heureux dans ce domaine, car ils touchent beaucoup plus d’argent que les autres.